Que celui ou celle qui n’a pas une pensée émue rien qu’en se souvenant des moments magiques, à sauter les pieds joints dans les flaques d’eau, chaussé de bottes en caoutchouc me jette la première pierre ! À la plage, dans la cour de récré avec les copains ou en week-end à la campagne, la petite botte Aigle, baptisée Lolly Pop, a accompagné des générations d’explorateurs pour garder les pieds au sec.

La petite botte pour enfants Aigle Lolly Pop fête cette année ses 40 ans. Et pour marquer l’occasion, la griffe décline son modèle phare, barré de deux bandes blanches, dans 17 couleurs différentes. Mûre, guimauve, kaki, anis, vermillon, ou encore argenté… le plus difficile est encore de faire son choix.

Le classique bleu et…

Il y a bien évidemment, le modèle bleu marine ultra-classique, parfait pour éviter le fashion faux-pas en bord de mer huppé. Mais comme elle se décline aussi dans toute une palette de couleurs, l’on peut alors s’amuser et laisser aller sa créativité. Elle existe même rayée, imprimé ou criblée d’étoiles pour les plus téméraires. La Lolly Pop est aussi dotée de bandes réfléchissantes, idéales pour patauger en toute sécurité ou vaquer à ses activités à la nuit tombée.

Comment expliquer la longévité de la botte pour enfants Aigle ? Sans doute par sa qualité hors pair. Que celui ou celle qui n’a jamais succombé à la pression de sa progéniture, prête à se rouler par terre pour qu’on lui achète un modèle fantaisie, à l’effigie de sa princesse fétiche ou son super-héros préféré me jette… la deuxième pierre !

La voilà déjà, piaffant d’impatience, guettant la moindre ondée. Puis, pavanant et fièrement chaussée de ces bottes, certes stylées, mais qui montreront souvent très vite leurs limites en termes d’étanchéité. En effet, dès les premiers signes d’humidité, il faut se rendre à l’évidence : bien souvent, la botte rigolote prend l’eau. Sans parler des modèles qui se déchirent au moindre accroc ou après quelques foulées sur un tas de cailloux. Ni des versions encore plus bas de gamme, dont l’intérieur met… trois semaines à sécher. Résultat : on revient bien souvent aux fondamentaux en ne jurant que par la botte Aigle, taillée dans la crème du caoutchouc. Issu des plantations d’hévéa, ses propriétés naturelles sont remarquables.

Toujours en caoutchouc

Pour la version enfant, les techniques de fabrication sont différentes et simplifiées, mais restent inspirées de celles de la botte pour adultes. En utilisant du caoutchouc plutôt que des matières 100 % synthétiques, les maîtres caoutchoutiers Aigle confectionnent à la main, en plus de 60 étapes, des bottes aux nombreuses vertus : souplesse, durabilité, résistance au déchirement et confort. Les modèles, taillés dans du plastique, issus de dérivés de pétrole, ne souffrent pas la comparaison.

Pour les tout-petits, Aigle a même imaginé un modèle adapté à leur morphologie. La botte Baby Flac, disponible du 19 au 23, est moins haute et évasée. Elle est simple à enfiler et ne risque pas de gêner les pas hésitants des jeunes bambins.

Botte Aigle enfant, 29 euros. www.aigle.com

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2017 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha