Pour séduire les femmes, les maisons l’ont compris, il faut savoir marier et surtout manier habilement la mécanique horlogère avec l’art joaillier. En effet, le marché connaît un véritable tournant avec une clientèle au niveau d’exigence de plus en plus élevé. Un souci de qualité qui se ressent plus encore auprès de la clientèle féminine, pour qui les montres constituent à la fois un accessoire de mode et un bijou. Des simples montres dites de mode ou des montres joaillières et/ou venant compléter une tenue, leurs envies se sont peu à peu déplacées sur des pièces plus qualitatives, plus horlogères, qui se distinguent par leurs complications poétiques et leurs fonctionnalités adaptées au quotidien.


© DR

Breguet Classique Phase de Lune Dame

Avec sa Classique Phase de Lune Dame 9088, Breguet ajoute à sa collection de garde-temps pour dames une pièce raffinée et subtilement précieuse. Cette montre en or blanc d’un diamètre de 30 mm, finement cannelée sur les flancs, affiche un cadran en émail blanc grand feu où trône à 6 heures une élégante phase de lune. Ce dernier se distingue par une minuterie faite de minuscules étoiles et de fleurs de lys stylisées pour les fractions de cinq minutes. Un délicat sertissage de diamants taille brillant habille la lunette et les attaches du boîtier. Visible grâce à un fond saphir, le mouvement de ce garde-temps séduira les amatrices de belles mécaniques avec son décor côtes de Genève et sa masse oscillante en or guillochée en grains d’orge.


© DR

Blancpain Ladybird

Lancée en 1956, la Ladybird de Blancpain était alors munie du plus petit mouvement rond présent sur le marché. À cette époque, le style faisait la part belle aux dimensions réduites. Soixante ans plus tard, la manufacture suisse a imaginé une nouvelle édition limitée à 60 exemplaires de sa Ladybird, qui tire son charme d’un cadran fait de contrastes lumineux révélant de multiples feuillages réalisés en nacre. Celui-ci s’accompagne d’aiguilles en forme de gouttes et d’une boîte de 21,50 mm de diamètre réalisée en or blanc rehaussé par une lunette sertie de 32 diamants. À l’intérieur de cette précieuse montre, un calibre automatique équipé d’un spiral en silicium, démontrant l’attachement de Blancpain pour les montres féminines mécaniques.


© DR

Longines DolceVita

Dans le pur esprit glamour de sa collection DolceVita, Longines présente de nouvelles variations s’habillant d’or et d’acier. Disponibles en différentes tailles, des plus discrètes aux plus généreuses, les boîtiers rectangulaires en acier, sertis sur certains modèles, se parent d’une couronne en or rose massif ainsi que d’une touche de rose sur le cadran, répondant ainsi à un bracelet entrelaçant acier et or rose. Animé par un mouvement à quart de haute précision, le cadran argenté flinqué, noir laqué ou de nacre blanche rehaussé d’index diamants est décoré d’un sablier en or rose et de chiffres romains peints, emblématiques de cette ligne.


© DR

Hublot Big Bang Broderie

Audacieuce et débridée, Hublot surfe sur le succès de sa première Big Bang Broderie qui s’est vu décerner le prestigieux prix de la Montre dame lors du Grand Prix d’horlogerie de Genève 2015 pour développer deux séries limitées : la Big Bang Broderie Sugar Skull 41 mm et la Big Bang Broderie 41 mm. Après avoir exploré la résine composite, le carbone, la céramique, inventé le Magic Gold et emprunté le jean, Hublot habille le cadran et le bracelet de son modèle iconique d’une broderie sur organza de soie de Saint-Gall.

Toute la magie de l’exercice réside dans le fait de prolonger le motif de la dentelle du cadran à la lunette. Turquoise, marine, rose pâle, fuchsia, jaune, orange, violet…, illuminés de fils de Lurex, argent ou or, le motif  « skull » du cadran ainsi que les arabesques du bracelet jouent les insolentes associations de couleurs sur la version Big Bang Broderie Sugar Skull 41 MM. Ce garde-temps s’habille au choix de céramique noire dont la lunette est rehaussée par 36 spinelles rouges, d’acier ponctué de 36 saphirs roses ou encore d’or rouge souligné de 36 saphirs bleus.


© DR

En écho à la lunette, le cadran est gradué de 12 pierres précieuses, spinelles rouges pour la céramique, saphirs roses pour l’acier, saphirs bleus pour l’or rouge. La version Big Bang Broderie 41 MM revient cette année en céramique, acier et or jaune. La matière arachnéenne brodée de noir ou de Lurex argent apposée sur une soie brillante, noire pour la céramique, argent pour l’acier, dorée pour l’or jaune, prend des accents de lingerie fine.

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2018 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha