La demeure du Chaos

ville Commentaires fermés sur La demeure du Chaos
août 282015

La semaine dernière, à l’occasion d’un passage dans le Rhône, j’en ai profité pour visiter la banlieue ouest de Lyon, où se trouve Saint-Romain-au-Mont-d’Or. J’avais une raison de m’y rendre, puisque c’est là que se trouve une demeure extraordinaire et insolite : la Demeure du Chaos. Pour vous donner une idée de ce qu’on y trouve, selon le New York Times, cette propriété est « une des aventures artistiques les plus fortes du XXIe siècle ». Pour les paisibles habitants de Saint-Romain, il s’agit plus simplement d’une agression visuelle intolérable. Il faut dire que la Demeure du Chaos ne peut laisser personne indifférent. On crie au génie, ou au fou, mais dans tous les cas, on crie toujours. « Une œuvre d’art qui ne dérange pas n’en est pas une », assure d’ailleurs son créateur, le richissime Thierry Ehrmann, et si la qualité de l’œuvre se mesure au nombre de plaintes et de procès intentés, celle-ci est sans conteste un véritable chef-d’œuvre ! Imaginez. À peine la grille franchie, le visiteur sombre dans une atmosphère lugubre « insufflée par l’esprit de la salamandre », emblème entouré de coulées de lave qui lui rappelle qu‘il entre dans une zone incontrôlable, une zone de « tous les possibles ». Par la fantaisie de son propriétaire, la maison bourgeoise du XVIIe siècle offre désormais un spectacle d’apocalypse : on n’y trouve plus que murs éventrés, carcasses de voitures calcinées, engins gigantesques exhibant sans pudeur leurs charpentes métalliques aux regards angoissés. Des squelettes d’acier s’élèvent vers le ciel, rejoints dans cette conquête spatiale par d’improbables tuyaux géants. C’est la guerre, une « sorte de no man’s land militaire » qui a été imaginé avec ses blockhaus tagués, ses tanks rouillés, une épave d’avion et des éclaboussures de peinture rouge sur des murs noircis. « Œuvre de déconstruction », « demeure philosophale », « trou noir »… autant d’appellations que le surprenant Thierry Erhmann applique à cet étrange univers. Tragique miroir de notre époque, le chaos du milliardaire « le plus allumé de France » évoque à la fois les attentats du 11 septembre et les guerres du Proche-Orient, pour procéder « à un effacement complet de la présence bourgeoise ». La salamandre s’affiche sur tous les supports. Elle incarne le symbole de la résurrection et de l’éternité, seul message d’espoir dans ce monde mortifère, œuvre géante et collective, atelier unique rassemblant plus de trois mille créations rappelant la Factory, ouverte à New York par Andy Warhol. Alchimiste des temps modernes, l’artiste plasticien, passionné d’ésotérisme, a créé le Chaos, premier élément du Grand Œuvre pour transformer en chantier permanent sa grande bâtisse et peut-être se transformer lui-même. Homme d’affaires redoutable à la tête d’une multinationale, artiste visionnaire, Thierry Ehrmann a su faire de sa demeure un hallucinant musée où convergent, chaque année, cent vingt mille visiteurs. « Mais jusqu’où va-t-il aller ? » s’inquiètent ses voisins. Lui nous promet l’apothéose… La prochaine fois que vous passerez par Lyon, ne manquez pas de découvrir ce lieu improbable et qui ne laisse jamais indifférent ! J’en avais entendu parler sur un site proposant des voyages insolites, et je dois dire qu’avec cette Demeure du Chaos, j’ai été servi, niveau insolite ! je vous laisse le lien vers le site de voyage insolite.

Le printemps à Marseille

ville Commentaires fermés sur Le printemps à Marseille
mar 212012

Voici une agglomération ennivrante dans le sud de la France, il s’agit de Marseille. Antique et nanti de 2600 années d’antériorité, cette bourgade de Provence présente une image d’affluante, et cette cité reste foncièrement insaisissable. Dès sa édification, la agglomération désoriente par ses divergences. L’agglomération demeure amicale avec sa population. L’agglomération libère une sympathie charmante. La métropole demeure pareillement une cité éducative avec de nombreux musées. La métropole trouble car la cité phocéenne ne démontre pas le caractère d’une ville usuelle. L’atout initiale de la ville est son exceptionnel contexte brut : des rochers découpés à 10 mn au large, de nombreuses grèves, des merveilleux fonds marins. Avec les calanques. Ce qui séduit aussi est la gastronomie qui se traduit dans ses cours de cuisine. Les diners originels se dévorent du port aux gargottes, avec respect. Elle dispose également d’un temps exceptionnel à peu près toute l’année. La balade dans les coteaux demeure une activité à ne pas rater. De nombreux sentiers connus parcourent la contrée. Les falaises restent également un cadre d’escalade aimé des varappeur de toute l’Europe. La baignade demeure aussi un loisir attractive à Marseille. Le bateau a similairement des passionnés. Découvrez les coteaux à proximité de la métropole. Des Châteaux soumettent des cours d’œnologie à Marseille parfois dans les coteaux afin de déguster les vins du sud. Un trait de la cité est son histoire. Il existe un attractif idiome du pays, saisi et employé par de nombreux locaux. Quelque phase est manifeste pour parcourir la cité. La métropole est séduisante tous les jours. Il y a également quelques manifestations qui pourraient être attirants, tels que le pèlerinage de la Chandeleur. De nos jours, la cité témoigne d’une identité de violence, néanmoins la ville justifie à être découverte.Sur le plan du travail, la métropole subsiste localisation séduisante pour incentive à marseille, le voyageur, mais similairement pour les croisières. Alors filez découvrir cette belle ville. La deuxième agglomération de l’hexagone est au cœur d’un labyrinthe de communications fournis avec la plupart des régions de France.

© 2017 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha