Voilà un concept qui cache sous une carrosserie à l’élégance classique – merci Pininfarina – des solutions techniques innovantes. La H600 est une berline tricorps élancée (L x l x h : 5,20 x 2,00 x 1,49 m) dont la peau et la structure sont en aluminium. Avec un moteur électrique par roue, sa chaîne de traction devrait lui garantir une motricité parfaite, et une capacité d’accélération digne d’une vraie voiture de sport avec un 0 à 100 km/h abattu en 2,9 s.

Plus de 1 000 km d’autonomie


PININFARINA HK H600 © PININFARINA HK

La capacité de la batterie alimentant ces moteurs électriques n’est pas précisée à ce stade ; en revanche, le moyen de prolonger le rayon d’action de la H600 l’est, grâce à une micro-turbine entraînant un générateur électrique. HK revendique ainsi une autonomie pouvant être étendue au-delà de 1 000 km, et prolongeable indéfiniment en quelques minutes, puisqu’il suffit de faire le plein de carburant pour continuer sa route.

Hybride série rechargeable


PININFARINA HK H600 © PININFARINA HK

La H600 est donc une hybride série rechargeable ou, si l’on préfère, une voiture électrique à prolongation d’autonomie. Une chaîne de traction permettant de concilier une propulsion zéro émission lorsque c’est nécessaire – c’est-à-dire en ville – sans avoir à subir la limite d’autonomie ou le temps de recharge excessif dont souffre encore malheureusement toute voiture électrique.

Rivale de la Tesla S


PININFARINA HK H600 © PININFARINA HK

Mieux, la société Hybrid Kinetic, basée à Hong Kong, qui finance le projet, a indiqué que ce concept donnerait bientôt naissance à un modèle produit en série, d’abord en Italie chez Pininfarina, puis en Chine au moment d’augmenter la cadence. HK espère commercialiser la H600 aux États-Unis et en Chine en 2019 ou en 2020 et vise le même type de clientèle que la Tesla Model S.


PININFARINA HK H600 © PININFARINA HK

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2020 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha