L’incentive verte est lancée. Il s’agit pour le gouvernement et Hollande de recoller les morceaux avec les Verts, notamment après avoir viré Batho comme une malpropre. Du coup, ce sont les français qui vont payer pour ces pots cassés, comme d’habitude. Maintenant on parle de taxe carbone, et d’incentive pour faire en sorte que les français dépensent leur argent à rénover leurs logements. Hollande s’est exprimé en précisant notamment que « L’année dernière ici, j’avais tracé une ambition : faire de la France la nation de l’excellence environnementale », a déclaré le chef de l’Etat en ouverture de son discours. « La transition énergétique n’est pas un choix de circonstance. C’est une décision stratégique. Ce n’est pas un problème, c’est la solution », a-t-il insisté. Pour François Hollande, « l’urgence climatique appelle un sursaut ». Il a annoncé que la France accueillera en 2015 la conférence climat, dont l’objectif sera de « parvenir à un pacte mondial sur le climat en 2015 ». « Cet accord sur le climat devra être équitable et contraignant », a-t-il expliqué. Pour réussir, les chefs d’Etat et de gouvernement devront être personnellement impliqués. Et tous les acteurs (ONG, collectivités, acteurs économiques, citoyens) devront être mobilisés, a insisté le chef de l’Etat. Le seul problème, que Hollande a peut être oublié, est que les français n’ont plus d’argent à dépenser pour faire ses rénovations. C’est balo, comme dirait l’autre. Mais il fallait faire quelque chose car Hollande était pris en otage de sa collaboration verdatre. En effet, L’ultimatum n’en est plus tout à fait un mais il arrive à son terme. Samedi dernier, Pascal Durand a donné « six jours » à François Hollande. Six jours pour s’engager concrètement dans la transition écologique. Si le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts a depuis lors adouci ses propos – sous la pression de ses propres amis, peu pressés de quitter le gouvernement -, la deuxième conférence environnementale qui s’ouvre ce vendredi matin n’en est pas moins un rendez-vous important pour François Hollande. On peut donc se demander sérieusement quelle est l’incentive de toutes ces procédures sauf à permettre de renforcer une coalition un peu foireuse dans laquelle le président est lui-même pris en otage. Si le monde de l’incentive vous intéresse, allez sur Agence Incentive.

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2018 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha