Lorsqu’on pense innovation, on pense sur le champ aux innovations technologiques. Ce n’est pas par hasard que les classements des entreprises innovantes sont composés d’après le nombre de brevets déposés. Cependant, très rares sont les décideurs qui parlent d’innovation managériale. Mardi dernier, j’ai suivi un séminaire à la ville sur le thème du management, et un intervenant nous a présenté trois cas de management original ,. Si vous vous intéressez aussi au management, je suis convaincu que ces exemples vous intéresseront. Du côté de Leroy Merlin, la stratégie du groupe est élaborée par les employés par le biais de nombreuses réunions incorporées dans une démarche : « Vision ». Au début de ce projet, l’ensemble d es coéquipiers ont participé à réaliser cette stratégie dans l’entreprise. Chaque salarié se sent engagé dans la réussite de ce projet. Peut-être le fait que les collaborateurs de Leroy Merlin aient des parts de leur entreprise incite-t-il aussi au fait que chacun se sente attentif aux résultats (d’autant que les gains sont par ailleurs assignés de manière équitable entre tous les employés !).
Dans l’entreprise WL Gore, aux Etats-Unis, avec ses 8000 collaborateurs, les nouvelles recrues disposent de quelques semaines pour découvrir tous les projets et indiquer les équipes avec lesquelles ils désireraient travailler, d’après le plaisir qu’ils éprouvent à concourir au projet. Les équipes nommées peuvent accepter ou écarter la candidature. Ce dispositif pointe directement l’accent sur les deux axiomes du plaisir au travail, soit le travail en lui-même et l’appartenance à un groupe dans lequel on se sent à sa place. Chez 3M, aux Etats-Unis, la société pratique depuis longtemps le credo des 80/20. Ce procédé est né dans les années 1930. Il est due à son PDG de l’époque, William McKnight,, qui affirmait qu’il fallait « engager les bonnes personnes, puis les laisser faire ». Il a donc instauré une approche visant à permettre aux employés qui le demandent de consacrerun jour par semaine à travailler sur des projets de leurs choix, hors des projets courants. Ce modèle a permis de donner naissance à des produits tels que l’incontournable post-it inventé par 2 chimistes salariés en 1974 (3M vend de nos jours plus de 600 produits de type post-it). Cette méthode a par la suite été reprise par d’autres firmes telles que Google ou Atlassian.
Ce congrès à la ville a été une révélation : il a mis en évidence à quel point il restait encore beaucoup à faire dans le domaine du management, mais que certains s’étaient déjà engagés sur la bonne voie.

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2019 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha