Lorsqu’il est question d’innovation, on pense immédiatement à la technologie. Ce n’est pas par hasard si le classements des entreprises innovantes sont fondés sur le nombre de brevets proposés. Mais très rares sont les décisionnaires dont on entend parler d’innovation managériale. Vendredi dernier, je me suis rendu à un séminaire à Strasbourg sur le thème du management.n des intervenants nous a présenté plusieurs cas de management inattendu assez séduisants. Trois d’entre elles m’ont positivement frappé. Si vous êtes coutumier du management classique, ces innovations vont vous intéresser. Du côté de Leroy Merlin, la stratégie est constituée par les employés lors de nombreuses entrevues comprises dans une démarche globale . Au départ de ce projet, l’ensemble d es coéquipiers a contribué à concrétiser la stratégie de l’entreprise où « il fait bon travailler ». Chaque salarié se sent impliqué par le succès de ce projet. Sans doute le fait que les collaborateurs du groupe soient actionnaires de leur entreprise encouragepeut-être aussi à ce que chacun se sente concerné par les résultats. Euro Disneyland Paris a créé un « conseil municipal » composé d’employés bénévoles en charge de trouver des solutions aux menus tracas quotidiens détectés par les employés. Cette communauté se réunit plusieurs fois par an, hors du cadre institutionnel. Chez 3M, aux Etats-Unis, l’entreprise pratique depuis des décennies le précepte des 80/20. Cette recette a été inventée dans les années 30. Il est l’oeuvre de William McKnight, son PDG de l’époque, qui croyait dur comme fer qu’il fallait « engager les bonnes personnes, et les laisser faire ». Il a donc mis en place une approche qui permet aux salariés qui le souhaitent de consacrer1/5 de leur temps à travailler sur des projets de leurs choix, en dehors du cadre hiérarchique. Cette solution a permis de créer des produits tels que le fameux post-it inventé par deux chimistes salariés en 1974 : 3M vend de nos jours plus de 600 produits basés sur cette invention). Cette approche a été reprise par d’autres groupes tels que Google. Cette conférence s’est avéré non seulement fascinant, mais il m’a révélé qu’il restait encore beaucoup à faire en terme de management, mais que certains étaient déjà sur la bonne voie.

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2020 Sexy Girl Suffusion theme by Sayontan Sinha